AAMC

Académie Arts Martiaux & Culture

QI GONG - KUNG FU YI QUAN

BOXE POINGS/PIEDS

SELF DÉFENSE

REMISE EN FORME - PRÉPARATION PHYSIQUE

Pour une philosophie du corps

LE QI GONG : UN ART DE SANTÉ CHINOIS ET MILLÉNAIRE
Qi Gong signifie "entraînement de l'énergie vitale".
C'est un art millénaire chinois qui améliore
la santé et la forme. Il commence à être connu en
France depuis quelques décennies.

Sa pratique permet de développer et d'améliorer la
circulation de l'énergie vitale à l'intérieur
du corps, par l'intermédiaire des méridiens.

Il en résulte un meilleur fonctionnement global de
l'organisme et une diminution progressive
des tensions musculaires et émotionnelles.

Chacun pratique selon ses propres possibilités
physiques et indépendamment de son âge, sans
aucun esprit de compétition ou de comparaison.

La forme de Qi Gong enseignée à l'Académie Arts
Martiaux & Culture s'appelle le Yang Sheng,
qui s'articule autour de quatre axes : la posture,
la méditation ou concentration sur des images
mentales, la régulation de la respiration et, au
moins au départ, le mouvement lent.

Frédéric ALPI enseigne le Qi Gong Yang Sheng,
méthode reconnue d'utilité publique dans le
pays du Milieu.

LE QI GONG YANG SHENG :
Le Qi Gong Yang Sheng incorpore à la fois une dimension
de santé - le bien-être et la longévité - mais aussi
une dimension plus tonique, de par son origine martiale.
Yang Sheng, qui est le nom
que les initiés donnent à cette pratique, signifie
"nourrir le corps".

Le Yang Sheng, sans ses applications martiales, est
maintenant connu sous le nom général de Qi Gong.
Les techniques ayant trait à la santé sont en majorité
les mêmes que pour le combat. Ce qui change est
l'intensité de la concentration, la longueur et la
difficulté des postures et des mouvements, qui
s'atténuent quand ils sont destinés au bien-être.

Le Yang Sheng, basé sur l'étude du Zhan Zhuang Gong
("entraînement par les postures debout") intègre
simultanément, dans chaque exercice, quatre composantes :
la posture, la concentration, la régulation de
la respiration et le mouvement.

HISTOIRE DU QI GONG :
Les principes thérapeutiques du Qi Gong sont
étudiés en Chine depuis plus de 2000 ans.
Ils se sont au cours des siècles enrichis par
la pratique des arts martiaux, des massages, de la
phytothérapie, de l'acupuncture, de la moxibustion
et de l'étude des méridiens. L'évolution du Qi Gong
est également liée aux pratiques philosophiques et
spirituelles (bouddhisme, hindouisme, tibétanisme,
taoïsme), qui traitent du rapport de l'être humain
par rapport à son environnement.

Le Zhan Zhuang Gong, qui signifie "l'entraînement
par les positions debout", désigne un ensemble
d'exercices qui se font, selon l'état physique
du pratiquant, en position debout, assise, allongée
ou en déplacement. Il comporte des techniques qui
développent le Qi et améliorent la circulation du sang.
Le Zhan Zhuang Gong sert de base à la majorité
des Qi Gong pratiqués en Chine et maintenant en occident.

Le Zhan Zhuang Gong est reconnu d'utilité publique
en Chine depuis le milieu des années cinquante,
il est souvent prescrit comme traitement dans les
instituts médicaux.

Pour en savoir plus sur l'histoire du Qi Gong,
cliquez ici


LES BIENFAITS DU QI GONG :
La pratique régulière des exercices de Qi Gong
permet prévenir l'apparition de maladies, éventuellement
de les soigner, et de prolonger la vie en améliorant
sa qualité.
Sans avoir recours à des médicaments et sans matériel
particulier, le Qi Gong permet de réduire l'hypertension
artérielle, les rhumatismes, le stress, les ulcères
à l'estomac et bien d'autres maladies. Les exercices
améliorent la tenue du dos, la tonicité musculaire,
la souplesse et ont une action équilibrante sur
les organes internes du corps (coeur, poumons, foie,
rate, reins), d'où un meilleur équilibre général
et une énergie vitale accrue.

UNE PRATIQUE À PART ENTIÈRE :
Le Qi Gong Yang Sheng fait l'objet d'un enseignement
spécifique si l'on souhaite concentrer son travail
sur l'aspect bien-être d'une pratique physique
et spirituelle. Les exercices de Qi Gong sont très
adaptés pour les femmes ou les personnes d'âge mûr,
même celles n'ayant jamais pratiqué d'activité physique.
C'est au contraire une excellente façon de découvrir
ou redécouvrir son corps en renforçant son énergie
vitale et en travaillant la décontraction.

LE QI GONG, UN ART DE SANTÉ INTERNE :
Le QI GONG envisage l'étude de la santé de façon
globale et complète.
Le YANG SHENG (nourrir le corps) est à la base
de l'ensemble des techniques, il se travaille
par les exercices de ZHAN ZHUANG GONG, techniques
d'enracinement qui permettent de développer le Qi,
c’est-à-dire la FORCE VIVANTE.
On fait aussi référence à la biomécanique :
la pesanteur, la force centrifuge, le frottement,
les forces d'inertie, la résistance de l'air, etc.
L'étude des articulations, de leurs différents
leviers, des types de contraction musculaire et
du système nerveux font également partie de notre
travail.
Un enseignement spécifique est consacré au
TUI SHOU ou "poussée des mains". Il permet de
développer le champ sensoriel et notamment le
Toucher, et de maîtriser la notion du "Plein et du Vide".

LE QI GONG : UN ART DE SANTÉ
POUR TOUTE LA VIE

Utilisant à la fois les techniques de concentration
du YI, de création d'énergie interne (le Qi ),
et les techniques de la préservation de la santé,
le QI GONG permet une étude approfondie et
complète de l'Art de Santé.
L'étude du QI GONG encourage la pratique à long
terme et garantit une progression dans la qualité
de cette pratique jusqu'à un âge avancé.